Le Richat: l’œil de l’Afrique

En plein désert de Mauritanie, au nord-ouest du continent africain, une insolite structure géologique surnommée « l’œil de l’Afrique » ou traditionnellement Guelb er Richât, près de Ouâdane en Mauritanie en plein désert du Sahara, est une ancienne « énigme scientifique » qui ne s’observe pleinement que depuis l’espace.

Mesurant 50 km de diamètre, cette formation circulaire que les géologues désignent sous le nom de « structure de Richât» a longtemps été considérée comme la cicatrice d’un impact de météorite. Mais l’absence de roches choquées que l’on retrouve systématiquement en pareil cas a conduit à l’abandon de cette hypothèse.

Aujourd’hui, la structure de Richât est comprise comme le vestige d’un dôme volcanique formé il y a 100 millions d’années dont les couches superficielles auraient disparu sous l’effet de l’érosion.Au nord-ouest de la structure de Richât, juste au dessus du « sourcil » qui est en fait un plateau sédimentaire, la petite tache sombre est le Kedia d’Idjil. Point culminant de Mauritanie avec 917 m de haut, cette montagne doit sa couleur sombre à l’importante proportion de minerai de fer qu’elle contient.

Media

Plus dans cette catégorie : Rachid: la perle de la Mauritanie »

Publier un avis

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Convertisseur monnaie (Taux de change)

Vols mauritanie

Agenda des Evénements

Nous suivre sur Facebook